Ce qu’il faut savoir en tant que bénéficiaire d’assurance-vie !

Écrit par Valentin

Je suis le créateur de ce site, qui existe depuis 2017. Retrouvez toutes les infos sur l’offre de parrainage Boursorama, mais aussi sur d'autres banques...

Bien que l’assurance-vie soit un service dont la tâche principale est de protéger la vie et la santé, de nombreuses questions subsistent quant au fonctionnement réel de cette assurance.

L’achat d’une police d’assurance-vie n’est pas une tâche simple. Vous devez établir un budget, trouver des offres qui vous conviennent et en choisir une qui sera adaptée à vos besoins individuels. Détaillons tout ça !

Définition de l’assurance-vie et estimation de son coût

L’assurance-vie est une police qui soutient financièrement les proches de l’assuré en cas de décès. La personne qui a souscrit la police verse chaque mois la prime convenue et, lorsqu’un événement couvert par le contrat se produit, l’assureur verse aux ayants droit une prestation appropriée. Nous divisons l’assurance en polices :

  • pour la vie ou la santé ;
  • ponctuelle et indéfinie ;
  • individuelle et collective.

Nous pouvons utiliser ce service pour assurer notre avenir et celui de nos proches, par exemple en décidant de souscrire une police familiale, ce qui nous permet d’ajuster la protection à chaque membre de la famille assuré.

Le prix d’une police d’assurance-vie dépend de plusieurs facteurs. Les facteurs décisifs sont :

  • la nature des travaux effectués : certaines compagnies d’assurance tiennent compte de ce critère dans le calcul du coût de la police ;
  • l’état de santé et les antécédents médicaux : avant de signer le contrat, vous devez répondre à quelques questions liées à la santé ;
  • la somme assurée : plus le montant de l’indemnisation est élevé, plus les primes sont élevées ;
  • l’âge de l’assuré : plus l’assuré est âgé, plus le coût de la police est élevé (en raison du risque d’assurance élevé) ;
  • l’étendue de la couverture : le contrat d’assurance peut être prolongé, mais chaque option supplémentaire entraîne une augmentation du prix final de la police.

À qui s’adresse l’assurance vie et qui peut en bénéficier ?

L’assurance-vie peut être souscrite par toute personne qui remplit le critère d’âge imposé par la compagnie d’assurance. Cette formule est destinée aux adultes. En particulier, la souscription d’une assurance doit être envisagée par les personnes ayant déjà fondé une famille. Grâce à la police, les proches de l’assuré peuvent compter sur un soutien financier dans une situation de vie difficile.

Peuvent être couverts par une assurance-vie les :

  • enfants et adolescents, assurance accident ou police de dot ;
  • adultes, assurance vie individuelle ;
  • salariés de l’entreprise, assurance groupe ;
  • toute la famille, assurance familiale ;
  • les personnes âgées, assurance indéfinie.

La durée d’un contrat d’assurance-vie et ce qui peut y être inclus

Une bonne assurance-vie peut être prolongée avec une couverture supplémentaire afin qu’elle couvre également les situations suivantes :

  • la nécessité d’une hospitalisation : de nombreuses compagnies d’assurances proposent une indemnité pour chaque jour d’hospitalisation ;
  • la nécessité de subir une opération chirurgicale : après la signature d’un contrat supplémentaire, vous pouvez compter sur une indemnisation en cas de chirurgie ;
  • maladie grave : la police d’assurance-vie peut également couvrir une situation où l’assuré tombe gravement malade ;
  • malade d’un cancer : certaines polices d’assurance-vie couvrent également un diagnostic de cancer chez l’assuré ;
  • élargissement de la famille : il existe également des types d’assurance qui garantissent le paiement d’une prestation spécifique pour la naissance d’un enfant ;
  • dommages corporels : l’assurance-vie prolongée peut couvrir les frais de traitement et de réadaptation en cas de dommages corporels ou de lésions corporelles ;
  • décès d’un membre de la famille de l’assuré : la police peut protéger non seulement les proches de l’assuré, mais aussi lui-même, par exemple dans une situation où son conjoint/partenaire décède.

En termes de durée d’un contrat d’assurance vie, il existe deux catégories de contrats : à durée déterminée et à durée indéterminée. Le premier est pour une période de temps définie, par exemple 10 ans. Passé ce délai, le contrat cesse d’être contraignant, à condition que l’événement assuré ne se soit pas déjà produit. Vous pouvez également utiliser un contrat à durée indéterminée, c’est-à-dire pour une durée sans limites.

Dans le cas de ces deux contrats, le preneur d’assurance s’engage à payer régulièrement les primes des garanties fournies, l’absence de versements ultérieurs peut entraîner la résiliation des garanties d’assurance. Quel que soit le type de contrat, les assureurs permettent dans certaines situations d’apporter des modifications au contrat.

Valentin

Je m’appelle Valentin et j’ai 29 ans. Je suis le créateur de ce site, qui existe depuis 2017...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.