Taux d’assurance vie : que représente-t-il ?

Écrit par Valentin

Je suis le créateur de ce site, qui existe depuis 2017. Retrouvez toutes les infos sur l’offre de parrainage Boursorama, mais aussi sur d'autres banques...

Au cours d’une vie, on doit prendre beaucoup de précautions. Épargner sur le long terme pour laisser quelque chose à ses proches après son décès ou encore, profiter soi-même de ce que son épargne a donné, est une bonne tactique pour se sortir de certaines situations. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’assurance vie est le moyen d’épargne le plus utilisé par les Français.

Le rendement de l’assurance vie est en corrélation directe avec les versements de l’assureur, mais aussi du taux qui est associé à celle-ci. Le taux d’une assurance vie est très important pour ce type de contrat.

Les différents types de taux qui sont proposés par les contrats d’assurance

Les taux d’assurance vie représentent les primes versées annuellement après l’ouverture d’un contrat. Les gains qui sont engendrés par ces primes finissent par devenir des intérêts dans le futur. Généralement, les taux d’assurance ne sont pas les mêmes pour toutes les compagnies. Ils varient d’une assurance à l’autre et d’un contrat à l’autre.

On distingue 3 types de taux d’intérêt différents :

  • les taux de contrat multi-support : les primes qui sont versées peuvent être sur des fonds en euros ou alors sur différents supports en unité de comptes. C’est l’allocation qui a été choisie par l’assuré qui va influencer le taux de rémunération annuel ;

  • le taux de contrat en euros : le taux proposé par l’assureur aura une valeur minimale garantie qui sera indiquée sur le contrat. Les intérêts qui seront perçus seront ensuite ajoutés aux fonds qui ont déjà été ajoutés par l’assuré ;

  • les taux de contrat en unité de compte : dans ce cas, ce sont différents supports qui vont avoir une influence sur la rémunération, comme l’OPCVM, les actifs immobiliers, les actions, les obligations, etc…). Ces supports n’offrent pas les mêmes rendements, mais ils ne sont pas garantis (il est donc possible qu’ils soient négatifs) et peuvent varier d’une année à une autre.

Quelle que soit l’assurance chez qui vous décidez de souscrire à un contrat d’assurance vie, le taux des fonds en euros sera calculé à l’aide d’une formule bien distincte.

Comment est calculé le taux des fonds en euros ?

Pour payer les fonds en euros d’un contrat d’assurance vie, il faut additionner deux éléments. Il s’agit du taux d’intérêt technique présent dans le contrat avec un niveau qui sera choisi par l’assureur. Ce taux va correspondre à la prime minimale garantie que devra payer l’assuré. Il faudra ajouter à ça la participation aux bénéfices. La participation aux bénéfices est calculée une fois par an et le plus souvent, à la fin de l’année. Son niveau est en relation avec les performances des versements qui ont été effectués par l’assureur. La participation aux bénéfices est versée en fonction des contrats durant le premier trimestre de l’année qui suit.

Comment faire pour augmenter le rendement de son assurance vie ?

Ce qui est versé par les fonds en euros aura inévitablement des taux d’intérêt qui vont diminuer avec le temps. Pour ne pas se contenter de ce fonds en euros à offrir, le mieux, c’est de choisir des supports en unité de compte. Il est préférable pour les épargnants de diversifier leurs investissements, mais toujours avec prudence selon son profil d’investisseur.

Les fonds en actifs immobiliers, en actions ou en obligations représentent certes un plus grand risque pour les investisseurs, mais ce sont aussi eux qui offrent un grand potentiel de rémunération plus important que celui des fonds en euros, surtout sur le long terme.

Quels sont les autres éléments qu’il faut prendre en considération pour comparer le rendement d’un contrat d’assurance vie ?

Pour pouvoir comparer des contrats d’assurance vie, il faut faire attention à leur rémunération globale. Il faut vérifier le taux du contrat, mais surtout, le niveau des frais qui ont été appliqués par celui qui a géré le contrat :

  • les frais sur arbitrage qui concernent les compartiments en unités de comptes ;

  • les frais sur versements qui sont soustraits de chaque versement et qui peuvent être réduits en fonction de la somme qui va être versée ;

  • les frais d’entrée qui sont soustraits au moment de souscrire à ce contrat ;

  • les frais de gestion qui sont prélevés tous les ans sur la somme totale du contrat d’assurance.

Vous pouvez trouver toutes les informations sur les taux de chaque compagnie d’assurance sur leur site Internet.

Valentin

Je m’appelle Valentin et j’ai 29 ans. Je suis le créateur de ce site, qui existe depuis 2017...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.