Les primes d’assurance-vie sont-elles soumises à un abattement fiscal ?

Écrit par Valentin

Je suis le créateur de ce site, qui existe depuis 2017. Retrouvez toutes les infos sur l’offre de parrainage Boursorama, mais aussi sur d'autres banques...

L’assurance-vie peut être un complément précieux à votre plan financier. Si vous avez une famille, par exemple, la souscription d’une police peut vous procurer une tranquillité d’esprit financière au cas où quelque chose vous arrive. Vos bénéficiaires peuvent recevoir une prestation de décès, qui est généralement exempte d’impôt sur le revenu. Mais les primes d’assurance-vie bénéficient-elles d’un abattement ? Habituellement, la réponse est non. Mais il est important de comprendre dans quelles circonstances les primes d’assurance-vie peuvent donner droit à un abattement fiscal. L’une des mesures les plus judicieuses que vous puissiez prendre pour élaborer une stratégie fiscale est de travailler avec un conseiller financier expérimenté.

La cotisation d’assurance-vie

Lorsqu’une personne souscrit une police d’assurance-vie, elle achète une prestation future. Si vous souscrivez un contrat d’assurance-vie pour vous-même, par exemple, vous pouvez avoir l’intention de laisser un capital-décès à votre conjoint, à vos enfants ou à une autre personne. À votre décès, la compagnie d’assurance-vie verse cette prestation au(x) bénéficiaire(s) que vous avez désigné(s) dans la police.
En échange de cette prestation future, vous payez une prime à la compagnie d’assurance-vie. Les primes d’assurance-vie sont généralement payées sur une base mensuelle, mais vous pouvez les payer sur une base trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Le montant que vous payez pour une prime d’assurance-vie peut dépendre de plusieurs choses, notamment :

  • la taille de la police, c’est-à-dire le capital décès,
  • la durée de la police, c’est-à-dire 10 ans, 20 ans ou 30 ans,
  • le type de police, c’est-à-dire permanente ou temporaire,
  • votre profil de risque global en matière d’assurance-vie.

Les compagnies d’assurance-vie peuvent examiner l’âge, le sexe, la profession, les loisirs et l’état de santé général d’une personne pour déterminer si elle peut souscrire à une police d’assurance-vie. Ces mêmes facteurs peuvent également influencer les primes que vous payez.
En règle générale, plus vous êtes jeune et en bonne santé lorsque vous souscrivez une assurance-vie, plus vos primes ont tendance à être basses. Les polices d’assurance-vie temporaires peuvent également offrir des primes moins élevées que les polices permanentes, car vous n’êtes couvert que pour une période déterminée et non pour votre vie entière.

Les primes d’assurance-vie donnent-elles droit à des abattements fiscaux ?

L’un des principaux avantages de l’assurance-vie est que le capital décès versé aux bénéficiaires est généralement exonéré d’impôt. Cela signifie que vous pouvez laisser une certaine sécurité financière à vos proches sans craindre qu’ils aient à payer une lourde facture fiscale.
Mais vous vous demandez peut-être si vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal de votre vivant en déduisant les primes d’assurance-vie. La réponse est le plus souvent négative : les primes d’assurance-vie ne sont pas sujettes à abattement, si vous souscrivez une police pour vous-même ou pour un autre membre de votre famille. En effet, le fisc considère l’assurance-vie comme une dépense personnelle. Il existe cependant quelques exceptions au cours desquelles vous pouvez déduire les primes d’assurance-vie de vos impôts :

Le divorce

Si votre jugement de divorce ou votre convention alimentaire exige que vous souscriviez et mainteniez une assurance-vie pour un ancien conjoint et qu’il est entré en vigueur avant 2019, vous pouvez encore déduire ces primes sur vos impôts.

Propriété d’une entreprise

Si vous dirigez une entreprise et que vous souscrivez une assurance-vie pour vos employés dans le cadre d’un régime d’avantages sociaux, vous pourriez être en mesure de déduire les primes tant que votre entreprise ne bénéficie pas de la police de quelque façon que ce soit.
Il y a quelques règles supplémentaires à connaître pour les propriétaires d’entreprise, les primes ne bénéficieront pas d’abattement que si la couverture d’assurance-vie est inférieure à 50 000 €. Les primes versées pour des polices dépassant ce montant doivent être considérées comme des salaires d’employés et ne peuvent donc pas être déduites de vos impôts.

Les avantages fiscaux de l’assurance-vie

Le principal avantage fiscal associé à l’assurance-vie est le versement en franchise d’impôt aux bénéficiaires au décès de la personne assurée. De plus, vous ne payez généralement pas d’impôt sur votre police pendant que vous êtes en vie, ce qui peut compenser le fait que vous ne puissiez pas demander de déduction fiscale. Il existe toutefois quelques scénarios dans lesquels une police d’assurance-vie pourrait devenir imposable pour vous.
Si vous décidez de vendre une police d’assurance-vie dont vous n’avez plus besoin, tout profit réalisé sur la vente est considéré comme un revenu imposable par le fisc. Le rachat d’une police d’assurance-vie permanente vous permet d’obtenir l’équivalent de la valeur de rachat accumulée. Mais si vous retirez des gains de la police, il s’agit d’un revenu imposable.

Valentin

Je m’appelle Valentin et j’ai 29 ans. Je suis le créateur de ce site, qui existe depuis 2017...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.